Daniel : une lumière à Babylone

Quand l'abbé Barruel inventait la théorie du complot judéo-maçonnique

6 Juin 2013 , Rédigé par Daniel à Babylone Publié dans #Réflexions

Les jésuites ont toujours eu l'art de faire porter aux autres leurs propres intentions malveillantes. C'est bien là une preuve de perversité. La théorie du complot reste, aujourd'hui encore, une de leurs créations qui a connu et connaît le plus d'avatars.

Il est établi que le complot judéo-maçonnique pour soumettre l'Eglise et le monde est une théorie forgée par l'abbé Barruel, prêtre jésuite et essayiste polémiste catholique français, né en 1741 et mort à Paris en 1820. Il s'agissait bien sûr pour ce fondateur de l'école conspirationniste de s'opposer aux Lumières et de faire porter aux Franc-maçons et aux juifs — ennemis de toujours car insubmissibles à l'autorité du pape en tant que farouches gardiens du shabbat biblique — la responsabilité de la sécularisation de la société, notamment celle du clergé en 1792, et la fin de la monarchie absolue de droit héréditaire et divin.

Les jésuites ont bien mauvaise grâce d'accuser les autres de conspiration quand eux-mêmes sont derrière tant de complots qui ont fait les malheurs de l'histoire, de l'affaire des Placards à l'assassinat d'Abraham Lincoln (fait attesté par l'ex-prêtre Chiniquy, confident d'Abraham Lincoln, dans ses mémoires) en passant par la criminelle révocation de l'Edit de Nantes dans laquelle le rôle du confesseur de Louis XIV, François de la Chaise, reste incertain. Rappelons aussi comment les jésuites ont plongé la France dans une récession économique et une régression politique grave sous le règne de Charles X, le pitoyable successeur du libéral Louis XVIII (ouvert aux idées maçonniques). Bien entendu Charles X a été élevé et éduqué par les jésuites.

S'il est vrai que l'influence du protestantisme et des idées maçonniques est palpable dans les mouvements révolutionnaires, dans ce qu'ils ont de libéral, économiquement et politiquement, l'idée d'un complot mondial est difficile à défendre d'un point de vue rationnel et historique. La revue Les Carnets Science et connaissance, prenant la défense des Maçons, a consacré son dernier numéro aux sociétés secrètes avec un dossier très complet sur la Franc-maçonnerie. On pourra le consulter avec intérêt si on le trouve encore en kiosque. Vecteur des idées libérales, les ordres maçonniques, affaiblis et divisés dès la fin du XVIIIe siècle, vont osciller «entre humanisme et affairisme», avec parfois des dérives majeures.

Pour nous, en tant que croyants biblistes enrichis et éclairés par l'apport du mouvement prophétique adventiste, il est clair que les vrais tenants d'un complot mondial éventuel, les manipulateurs des manipulateurs, se situent en dehors du règne humain, dans le monde angélique. Lucifer et ses comparses ont évidemment beau jeu de nous pousser sans cesse d'un côté à l'autre du balancier, du libéralisme maçonnique à l'intégrisme religieux, sous «influence» jésuitique ou non. Que nous soyons d'un côté ou de l'autre du balancier, nous accomplirons sûrement ses desseins diaboliques.

Quant à l'abbé Barruel, qui a sans doute forgé la prétendue lettre du capitaine Jean Baptiste Simonini, il n'est sans doute qu'un nouveau faussaire de l'histoire, tel ceux que le catholicisme romain sous emprise papale a fournis pour justifier son avidité du pouvoir. Des fausses décrétales à la fausse donation de Constantin, Satan et ses collaborateurs humains n'ont eu de cesse de tromper les populations pour les tenir loin du Rédempteur. L'islam en est peut être l'exemple le plus «réussi».

Quoi qu'il en soit, la théorie jésuite du complot judéo-maçonnique va connaître beaucoup de succès. De concert avec l'ignoble Protocole des sages de Sion rédigée par la police tsariste, cette théorie du complot sera entre les mains de Satan — l'adversaire du Dieu Créateur, du Dieu du shabbat — un outil puissant pour préparer la voie à l'antisémitisme moderne et à la shoah. Ajoutons que la question de l'implication des jésuites dans la préparation, l'exécution et les suites politiques de la shoah reste non entièrement élucidée, même si pour nous elle ne fait guère de doute.

Il nous a paru important d'opérer ce recadrage par rapport à la théorie du complot puisque l'influence de cette dernière a été visible jusque sur le présent blog où nous avons coutume de dénoncer les contradictions et les déviations du libéralisme humaniste maçonnique. Cette influence du jésuitisme jusque sur les irréductibles hérétiques que nous prétendons être, fait humiliant pour nous, prouve qu'il ne faut pas sous estimer la capacité d'infiltration des idées concoctées dans les laboratoires sous influence jésuitique, que ce soit au Vatican ou dans les grands centres intellectuels.

Merci à la fondation humaniste Wikimedia et à son encyclopédie libre et gratuite. Merci aussi aux idéaux maçonniques auxquels nous devons, pour quelques courtes années encore, une relative liberté d'expression et d'action et surtout un Etat de droit, corrompu certes, mais assurément préférable à la dictature ou à la monarchie absolue !  Et merci avant tout à Dieu qui garde la maîtrise des événements. Profitons-en pour diffuser la bonne nouvelle de Jésus, le Seigneur du shabbat, en paroles et en actes !

MARANATHA

Commenter cet article

S. D. 16/05/2017 23:49

Barruel n'a pas inventé Simonini ou forgé sa lettre :
https://books.google.de/books?id=BSCDBgAAQBAJ&pg=PA311

Misha 07/06/2017 10:43

En tous cas, sans vouloir être polémique, la papauté de l'époque me paraît être l'autorité la plus mal placée du monde pour juger de l'authenticité de la lettre de Simonini…

Misha 07/06/2017 10:35

Qui sait…
Qui a vraiment écrit cette lettre, et de quel bord il était, voilà ce que nous ne savons PAS justement, ou bien est-ce que je me trompe ?

Max 16/04/2014 19:06

Je vous préviens: vous, qui remerciez les auteurs de l'humanisme et des idéaux maconiques, n'êtes-vous pas en train de vous mettre du côté de Satan, que vous accusez de ballotter les gens d'une
philosophie equivoque a une autre opposée, mais également equivoque, et qui est contraire à notre Dieu Tout-Puissant, Jehova, en qui nous avons recu grace et salvation par l'intermédiaire de notre
Seigneur Jésus-Christ, qui est l'image de Dieu même? Sachez le bien: en dehors de Jésus-Christ, il n'y a point d'espoir. Tous ceux qui suivent des philosophies qui ne sont pas pour la Gloire de
Jehova, le vrai et seul Dieu, le Créateur de l'univers et de Jésus-Christ, ceux-là, humanistes, macones, pagans, musulmans, bouddhistes, etc., servent seulement leur père, Satan, et les désirs de
leur père Satan veulent accomplir. Alors, pas de théories des complots d'humains; c'est en réalité l'oeuvre du Prince de l'air, Satan, ennemi de notre Seigneur Jésus-Christ, tel qu'il a ete décrit
dans le Nouveau Testament. Oui tout le monde s'embarque et va vers ce Nouvel Ordre Mondial, aveuglement, qui n'est autre que l'antéchrist, Satan, qui a trompé le monde entier.

Daniel à Babylone 02/05/2014 16:23



"en dehors de Jésus-Christ, il n'y a point d'espoir" : vous avez bien raison de rappeler ce fondement, en effet. Et c'est vrai aussi que le monde entier est sous l'influence du Malin. Que notre
vie, donc, démontre que nous avons trouvé en Jehova quelque chose de meilleur que toutes les philosophies humaines et démontre aussi que de simples humains comme nous peuvent tenir en
échec le pouvoir de séduction de Satan avec l'aide du Saint Esprit !


Et n'oublions pas de rappeler sans cesse les bénédictions divines dont nous avons été l'objet, d'en parler aux autres, afin qu'il sachent que notre Sauveur Jésus est Dieu en vérité. Car notre
Seigneur se plaît à nous voir nous réjouir de la faveur immense qu'il nous fait de nous réhabiliter et de nous offrir la possibilité d'être rattaché de nouveau à sa famille céleste. L'esprit
de mécontentement qui donne si souvent avantage à Satan est banni, lorsuqe nous nous réjouissons des bienfaits que Dieu nous donne dans notre vie. Et tous ses anges prennent un grand plaisir à
nous transmettre les meilleures choses du Ciel. Alleluia !