Daniel : une lumière à Babylone

Une présence surnaturelle qui transforme l'être

17 Août 2010 , Rédigé par daniel-lumiere-a-babylone.over-blog.com Publié dans #Textes commentés

Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. — Jésus (Matthieu 28.20b)
En montant auprès du Père, le Christ n’a pas laissé les être humains sans secours. Son représentant, le Saint-Esprit, et les esprits destinés à servir, les anges célestes, sont envoyés auprès de ceux qui, dans des conditions difficiles, luttent pour croire en Dieu, lui être fidèle et entrer en contact avec lui. Souvenez-vous constamment que Jésus est votre aide. Personne mieux que lui ne comprend vos traits de caractère particuliers. Il veille sur vous. Si vous êtes disposés à vous laisser conduire par lui, les saines influences dont il vous entourera vous permettront d’accomplir tout ce qu’Il veut pour vous.
La vie chrétienne est un état de guerre. «Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.» (Lettre de Saul de Tarse aux Éphésiens, 6.12) Seul, le secours divin peut nous assurer la victoire dans la lutte de la justice contre l’injustice, de la droiture contre la perversion, de l'amour contre la haine, de la fermeté contre la lâcheté, de la persévérance contre la paresse. Notre volonté bornée doit être soumise à celle de l’Infini. La volonté humaine doit s’allier avec la volonté divine. Cela nous assurera l’intervention du Saint-Esprit.

Le Seigneur Jésus agit par l’intermédiaire de son représentant, le Saint-Esprit. Par son moyen, il introduit la vie spirituelle dans les âmes, vivifiant leurs énergies en vue du bien, les purifiant de toute souillure morale et les qualifiant pour la Vie éternelle. Jésus a de grandes bénédictions à répandre, de riches dons à dispenser aux hommes. Il est le Conseiller admirable, doué d’une sagesse et d’une force infinies. Si seulement nous voulons reconnaître la puissance de son Esprit et nous laisser façonner par elle, nous serons rendus parfaits en lui. Quelle magnifique pensée !

 

En Christ «habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Vous avez tout pleinement en lui.» (Lettre de Saul de Tarse aux Colossiens, 2.9) Il n’y a de vrai bonheur pour le cœur humain que s’il se laisse docilement façonner par l’Esprit de Dieu. L’Esprit rend l’âme renouvelée conforme au modèle, Jésus-Christ. Grâce à l’influence de l’Esprit, l’inimitié contre Dieu fait place à la foi et à l’amour, l’orgueil à l’humilité. L’âme aperçoit les beautés de la vérité, elle s’incline devant l’excellence et la perfection du caractère de Christ. 

 

(adapté de Ellen White, Puissance de la Grâce p. 197, lecture du 7 juillet, extraits de Messages à la jeunesse p. 16-17, 53-54. http://egwwritings.eu/)

 

Commenter cet article