Daniel : une lumière à Babylone

Les faux messies se ramassent à la pelle

5 Août 2010 , Rédigé par daniel-lumiere-a-babylone.over-blog.com Publié dans #Prophéties

Plus nous approchons de la fin du monde et du retour en gloire de Jésus sur les nuées du ciel, plus les faux messies fleurissent. Satan et ses anges sont vraiment déchaînés. Mais la Bible reste une ancre sûre.


Le Fils de Dieu lui-même avait prévu ce phénomène, de plus en plus envahissant :

« Quand vous verrez installé dans le lieu saint l'Abominable Dévastateur, dont a parlé le prophète Daniel, — que le lecteur comprenne ! — alors, ceux qui seront en Judée, qu'ils fuient dans les montagnes ; celui qui sera sur la terrasse, qu'il ne descende pas pour emporter ce qu'il y a dans sa maison ; celui qui sera au champ, qu'il ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau. Malheureuses celles qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là ! Priez pour que vous n'ayez pas à fuir en hiver ni un jour de sabbat. 21Il y aura alors en effet une grande détresse, telle qu'il n'y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu'à maintenant et qu'il n'y en aura jamais plus. Et si ces jours-là n'étaient abrégés, personne n'aurait la vie sauve ; mais à cause des élus, ces jours-là seront abrégés. Alors, si quelqu'un vous dit : “Le Messie est ici !” ou bien : “Il est là”, n'allez pas le croire. En effet, de faux messies et de faux prophètes se lèveront et produiront des signes formidables et des prodiges, au point d'égarer, s'il était possible, même les élus. Voilà, je vous ai prévenus. » Matthieu 24.15-25

Qu’ils soient d’origine juive, chrétienne ou même musulmane, tous les faux messies, et ils sont nombreux, ont un point commun : ils attirent l’attention sur eux-mêmes et non sur la venue en gloire de Jésus. De plus ils promettent la venue de la justice dans ce monde, alors que les prophéties hébraïques annoncent clairement que ce monde doit être entièrement détruit et remplacé par un autre. Enfin il proposent une pseudo-justice, nouvelle oppression humaine déguisée, qui ne tient pas réellement compte des lois divines, des lois du Créateur, de la loi du Dieu du Shabbat. Dangereuses illusions que celle qu’ils vous proposent. Ne les écoutez pas. Voici un exemple presque emblématique de ces messies de pacotille : http://imam.almahdi.over-blog.com/. Mais il y en a d’autre : mystiques, new age, guérisseurs de tous poils… Le choix est vaste.

Je me rappelle aussi un temps où certains sbires du Vatican excellaient dans l’art de créer, indirectement, des mouvements sectaires dangereux, dans le but d’influencer l’opinion publique et les gouvernements… et de faire des expériences sur les possibilités de robotisation de l’esprit humain. Aujourd’hui le paysage des mouvements sectaires est devenu plus subtil et diversifié. Dans cet océan de mensonges plus ou moins habiles un seul repère : le Fils de l’homme annoncé par les prophéties de Daniel, le Messie annoncé par les prophètes hébreux, Jésus, qui seul remplit tous les critères messianiques. Décidément, la Bible, et la Bible seule, reste la seule source entièrement digne de foi, et en tous cas la plus claire. Comparez avec le fouillis pseudo poétique du Coran, par exemple, ou avec les déclarations obscures et ambiguës de Nostradamus. La Bible est bien différente : des livres distincts, par des auteurs distincts à des époques distinctes, avec des structures et des genres littéraires bien repérables (non occidentaux cependant). La Bible est un livre qui fait appel à la raison et non à la soumission aveugle, dépersonnalisante.

 

Quand le Messie, le Fils d’homme que Daniel a vu en vision (7.13) viendra, avec tous ses anges, tout œil le verra (Apocalypse 1.7). Le Messie ne sera pas limité à un endroit géographique, ni à un être humain particulier : c’est Dieu, YAHVEH lui-même en personne, sous sa forme visible, qui vient nous rendre visite :

« Si donc on vous dit, continue Jésus : “Le voici dans le désert”, ne vous y rendez pas. “Le voici dans les lieux retirés”, n'allez pas le croire. En effet, comme l'éclair part du levant et brille jusqu'au couchant, ainsi en sera-t-il de l'avènement du Fils de l'homme. Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours. Aussitôt après la détresse de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, la lune ne brillera plus, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. Alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme ; alors toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine ; et elles verront le Fils de l'homme venir sur les nuées du ciel dans la plénitude de la puissance et de la gloire. Et il enverra ses anges avec la grande trompette, et, des quatre vents, d'une extrémité des cieux à l'autre, ils rassembleront ses élus. » Matthieu 24.26-31

Bouleversements cosmiques, morts en grand nombre : quand le Messie paraîtra la plupart des humains « rendront l’âme de terreur », selon l’expression imagée employée par Jésus dans le texte parallèle de Luc 21 (verset 26). « En ce temps-là, ton peuple en réchappera, quiconque se trouvera inscrit dans le Livre. Beaucoup de ceux qui dorment dans le sol poussiéreux se réveilleront, ceux-ci pour la vie éternelle, ceux-là pour l'opprobre, pour l'horreur éternelle. » (Daniel 12.1-2)

Pour survivre à la fin du monde, pas besoin de courir derrière les faux messies : il suffit d’être inscrit dans le livre de vie de l’Agneau qui a été immolé dès la fondation du monde (Apocalypse 13.8 ; cf. Genèse 3.21). Il suffit de laisser l’Esprit divin, celui qui animait le Messie Jésus, transformer notre être intérieur. Comment ? En prenant contact quotidiennement avec lui, par l’étude de la Bible et par la prière. Alors nous pourrons tenir debout, quand il viendra avec tous ses anges. Il n’y a rien d’autre à faire

 

Avant la fin du monde, Dieu n’a programmé aucune apparition miraculeuse, aucun soi-disant messie censé ramener la « paix » sur la terre, aucun millenium de paix et de prospérité, aucun enlèvement de l’Église au préalable (!!) : ce sont là toutes des inventions angéliques malfaisantes, relayées par des ecclésiastiques fourbes ou des gens très naïfs ou déséquilibrés. N’en croyez rien ! En revanche, avant la fin du monde, un jugement a lieu, en ce moment même, dans le ciel : c’est Daniel qui nous l’apprend et c’est le mouvement interconfessionnel adventiste, apparu au XIXe siècle, qui en témoigne. Dieu n’agit pas sans nous prévenir. A nous de collaborer avec ce travail de jugement, de Kippour, d’enlèvement intérieur du mal. La miséricorde de Dieu dure à toujours, mais le mal lui, ne durera pas toujours. A nous de collaborer avec le messie, si nous ne voulons pas être détruit avec le mal qui est en nous !

Commenter cet article