Daniel : une lumière à Babylone

Encore des guerres et des bruits de guerre

26 Septembre 2012 , Rédigé par Daniel à Babylone Publié dans #Actualité

Jamais sans doute les prophéties de Jésus concernant les temps de la fin du monde n'auront été autant d'actualité.

Il suffit de visionner la vidéo ci-dessous, reportage de pas moins 7 mn, diffusé sur  la première chaine de télévision russe pour s'en convaincre. Ce reportage est consacré à l'éventuelle troisième guerre mondiale qui se prépare actuellement, notamment autour du Golfe Persique par un déploiement de forces navales sans précédent.

 

Même si l'on ne comprend pas la langue russe (la vidéo n'est pas traduite), le seul fait de visionner les images est déjà impressionnant. Attention, personnes fragiles et sujettes à la dépression, ne pas regarder ! Par ailleurs les commentaires et extraits, en français, fournis sous la vidéo par Solidarité et Progrès apporteront des éclairages utiles.

 

http://www.solidariteetprogres.org/Nous-sommes-a-un-pas-de-la-guerre-dit-la-Premiere-Chaine-russe_09095

 

Nous avons là, une fois de plus, l'occasion de saluer l'engagement humaniste (évolutionniste) de Solidarité et Progrès et de nous étonner sur la richesse et la précision de ses sources d'informations. Cela nous change à coup sûr des bribes d'informations que les francs-maçons laissent passer sur nos médias français ! Il est clair que l'emprise vaticano-illuminatisse n'est pas aussi forte sur les médias russes et surtout que le enjeux politiques ne sont pas les mêmes du côté des futurs attaqués (la Chine et la Russie) par le Nouvel ordre mondial.  Il est possible aussi que Solidarité et Progrès soit un maillon futur du Nouvel Ordre mondial religieux et spirite, fait de "paix" et de "sécurité", qui amènera sur le monde une ruine soudaine, ruine dont les vrais adventistes seront rendus immédiatement coupables, bien entendu, avec les juifs sincères, pieux et conséquents.

 

Ce matin, oh nauséeuse surprise, le gang du Vatican a réussi à nous présenter son nouveau saint, dans le journal 20 minutes, édition parisienne : un père jésuite oeuvrant héroïquement pour les malheureux chrétiens de toutes confessions qui galèrent en Syrie… Ce n'est pas nouveau : déjà sous le sinistre Pie XII, en pleine shoah, quelques juifs bénéficiaient de la protection du "Saint"-Siège à Rome, histoire de brouiller les pistes au cas où l'on se douterait de quelque complicité avec le politique de l'époque… Costa Gavras ne semble pas avoir été tout à fait dupe de la manoeuvre (voir son film Amen), même s'il fait du jésuite le héros de l'histoire, feignant d'ignorer que le chef des jésuites (le Cardinal Béa) et le pape ne faisaient agissaient de concert à l'époque. De toute façon, sachant ou supposant à quelle formation et à quel entraînement mental ont été soumis les jésuites ordonnés, rien d'étonnant à ce que cet ordre fournisse des "héros". Les SS en ont fourni d'autres, d'un tout autre genre certes, en leur temps. Autre temps, autres moeurs.

 

Prions pour que YAHVEH nous évite une guerre thermo-nucléaire, qui non seulement anéantirait de nombreux innocents (allégeant certes du même coup les charges sociales des dirigeants mondiaux…) mais aussi rendrait assurément plus complexe la diffusion du dernier message de miséricorde qu'il faut porter à l'humanité : une révélation de l'amour de Dieu, amour qui consiste à garder ses commandements et à montrer la même détermination à oeuvrer pour le bien des autres que Jésus, avec la même confiance implicite et explicite en Dieu que Jésus a montrée.

 

Peut-être que l'Eglise adventiste du septième jour a entre les mains les clefs du dénouement : peut-être même qu'elle a le pouvoir indirect d'éviter cette boucherie et cette pollution nucléaire mondiale, en libérant toutes ses forces, actuellement asservies par une administration rigide, assise sur son trésor spirituel comme un bébé sur son pot (les psychanalystes apprécieront le rapprochement), plus préoccupée de son aura politique et oecuménique que du salut du monde, c'est-à-dire du salut de tous ceux qui sont prêts à croire à la Bonne Nouvelle, notamment celle du retour imminent de Jésus, cet événement que tous les chrétiens, y compris une majorité d'aventistes, tentent de repousser le plus loin et le plus tard possible, se rendant ainsi inconsciemment complices de tous les crimes contre l'humanité qui désolent la Terre et le Ciel depuis près de 120 ans. C'EST ASSEZ !!

 

Libérez le message adventiste, le vrai, libérez Ellen White et le don de prophétie de la tutelle de ses administrateurs, qui ont oeuvré pour le bien des dirigeants et pas pour le salut du peuple. Faites entendre votre voix dans toutes les instances adventistes et ailleurs ! Le temps presse !!!

Commenter cet article