Daniel : une lumière à Babylone

Napoléon et l'Évangile

21 Décembre 2015 , Rédigé par Daniel à Babylone

Selon le journal Direct Matin du 15 décembre 2015, Napoléon Bonaparte aurait affirmé vers 1805 :

 

«Presque toute la science qui doit être enseignée doit être celle de l'Évangile.»

 

Étonnant pour ce général puis homme d'État avisé, resté ferme comme un roc sous la pression de la coalition européenne catholique et anti-républicaine, avant de se dévoyer en conquérant insatiable. Quelle erreur aussi de s'en prendre aux Russes ! Hitler sera plus fou encore puisqu'il ne profitera pas de la leçon et refera la même erreur. Prions pour que les dirigeants actuels de la planète ne refassent pas le même boulette aujourd'hui.

Responsable indirect par deux fois de l'arrestation du pape (1798 puis 1809), Napoléon a souvent fait preuve d'une redoutable clairvoyance politique. Logique au fond pour un porte-parole des Lumières maçonniques. Dommage qu'il ait sombré ensuite dans une folie mégalomaniaque obsessionnelle (ou quelque chose comme cela…).

 

«Presque toute la science qui doit être enseignée doit être celle de l'Évangile.»

 

Comme quoi la puissance de la Bonne Nouvelle, «en venant dans ce monde», éclaire vraiment «tout homme» (Évangile selon Jean, 1.9).

 

Excellent Noël à tous et à toutes, loin de l'obsession de la consommation et de la jouissance immédiate, mais proches du Christ, de sa lumière d'une douceur sans pareille. 

Abandonnés, heureux !

 

Commenter cet article