Daniel : une lumière à Babylone

A propos du terrorisme

18 Novembre 2015 , Rédigé par Daniel à Babylone Publié dans #Actualité

«Car on ne peut échapper au mal simplement en le réprimant, mais en réalisant les conditions dans lesquelles le bien lui laisse de moins en moins de place.» — Jacques Cheminade, politique, novembre 2015.

Surmonter le mal par le bien ! Voilà l'idéal de tout croyant. Cependant, au niveau global :

« Déjà, l’Esprit de Dieu, insulté, repoussé, dénigré, se retire de la terre. Aussitôt que l’Esprit de Dieu se retire, l’oeœuvre cruelle de Satan s’accomplit sur terre et sur mer.» — Ellen White, auteure visionnaire, 1898 (soit 16 ans seulement avant la Première Guerre mondiale) (Manuscrit 134, cité dans Evénements des derniers jours, p. 184). Plus de réflexions sur ce sujet sur : http://www.ellenwhitecenter.org/whiteestate/les-calamites-et-l-amour-de-dieu-peche-jugement-brievete-du-temps

On croirait, ici, comme dans un cauchemar, voir surgir les images de chaos et de destruction des deux Guerres mondiales ! Avec les combats aériens en sus !

La solution à cette tragédie ? Puisque l'Esprit du Créateur doit, à contrecœur, quitter peu à peu notre planète, la seule solution pour survivre est de conserver cet Esprit en nous. Comment ? De la même manière que nous restons en contact avec nos proches : nous leur parlons, nous leur écrivons et nous les lisons sur les différents réseaux sociaux et moyens de communication que nous utilisons.

Comment entrer et rester en contact avec l'Esprit de YAHVEH ?

La première source, et la plus fiable, est la Bible. Etonnant n'est-ce pas ? Pourtant, les écrits des prophètes hébreux et des juifs messianiques de l'Antiquité constituent un point de contact privilégié entre notre esprit et l'Esprit du Créateur. Si vous ouvrez la Bible avec cette attente-là, en cherchant à savoir ce que l'Esprit divin veut vous dire, à vous, vous ne serez jamais déçu. Tous les jours vous pouvez, et vous devriez, entrer en contact avec l'Esprit du Créateur par ce biais. Rien que cela peut suffire à vous mettre à l'abri de la violence qui monte sur notre planète. Voilà déjà comment lire (et éventuellement écrire à) l'Esprit de Dieu.

Comment parler à l'Esprit de Dieu ? Encore plus simple. Tous les soirs, avant de vous endormir, mettez-vous à genoux dans votre lit et parlez-lui de ce qui vous préoccupe. A voix haute si possible, afin de maximiser l'effet : la parole étant une ressource puissante pour conduire et rééquilibrer l'esprit humain. Demandez-lui ce qu'il voudrait, Lui, pour vous. Vous vous endormirez totalement apaisé.

Evidemment, entrer en contact avec d'autres croyants, qui eux aussi cherchent YAHVEH «pendant qu'il se trouve», qui eux aussi cherchent à rester en contact avec l'Esprit divin, constitue une ressource supplémentaire pour rester connecté au réseau divin. A condition cependant que ces croyants veulent vraiment se soumettre à l'Esprit divin et à ses lois, si clairement révélées dans la Bible. Car il nous faut malheureusement constater qu'aujourd'hui nombre de communautés chrétiennes (et autres) semblent plus soucieuses de manipuler l'Esprit de Dieu que de se laisser conduire par lui.

Cela prend la forme par exemple de liturgies anthropocentriques, de cultes centrés sur les désirs humains, sur ce qui nous fait plaisir, plutôt que sur ce qui ferait vraiment plaisir au Créateur. C'est notamment évident dans le domaine musical, en application des directives données par le Concile «œcuménique» de Vatican II. Lors de ce Concile en effet, dans les années 1960, les jésuites ont réussi à faire valoir leur point de vue sur la liturgie, au moins à Rome. Or, aujourd'hui, toutes les Eglises, sans exception, y compris l'Eglise adventiste du septième jour, ont été contaminées par ce virus. Mais c'est une autre histoire…

Commenter cet article